Intersexes : réalités et luttes [Présentation du carnet de recherche]

Ce carnet de recherche a pour but d’accompagner la rédaction de ma thèse de doctorat que je commence à la rentrée 2018.

Mon sujet de mémoire achevé en septembre 2018 était « De l’objet médical au sujet politique : récits de vies de personnes intersexes ». Ma thèse portera sur l’émergence de l’identité politique intersexe, au niveau collectif et individuel, dans la francophonie occidentale. Je chercherai à comprendre comment se construit, depuis un peu plus de vingt ans, une identité collective et politique, à travers une étude des organisations au niveau mondial et des parcours individuels en France, au Québec et en Suisse.

Les personnes intersexes sont les personnes dont les caractéristiques sexuelles primaires et/ou secondaires ne correspondent pas aux normes sociales du « masculin » ou du « féminin ». Longtemps fantasmées comme « hermaphrodites » puis pathologisées comme « anomalies » ou « troubles » « du développement sexuel », ces personnes développent aujourd’hui une identité politique collective et des outils de lutte.

En tant que personne intersexe, j’estime que la recherche universitaire est une étape incontournable pour avancer dans notre émancipation, et c’est pourquoi je m’y investis aujourd’hui.